vendredi 24 mars 2017

Les brosses à dents compostables

Après le liniment maison, on reste dans la salle de bains et cette fois on parle dentition (et je peux vous dire que je m'y connais en dents de castor, z'avez vu mes quenottes ?)

Notre casting est de plus en plus exigent en ce qui concerne nos brosses à dents : tu es en plastique ? Tu ne rentres pas. Tu as un emballage non recyclable qui ne sert à rien ? Tu ne rentres pas.

Non, désormais, nos brosses à dent sont en bois (exceptés les poils qui sont en plastique recyclable), elles sont compostables, comme leurs emballages. Bref, des brosses à dents Zéro déchet !

 
Nos premières brosses à dent compostables avaient été trouvées chez l'entreprise allemande Hydrophil. Elles nous ont apporté entière satisfaction sur de longs mois mais étaient maxi usées alors il a bien fallu les changer.

samedi 18 mars 2017

Le liniment maison, pour les bébés et les mamans

Le liniment maison, c'est le produit de toilette le plus simple du monde à faire, si bien qu'on se demande comment on a pu l'acheter pendant des années au lieu de le faire nous-mêmes !

Le lini-quoi ? Petite séance de rattrapage pour ceux et celles qui n'ont pas d'enfant !

Le liniment, c'est à l'origine un produit de toilette qu'on utilise pour les bébés, essentiellement pour leur nettoyer les fesses, mais pas que, à base d'huile d'olive et d'eau de chaux. Il en existe de toutes les sortes, de la composition basique à la plus douteuse, en fonction des marques et des points de vente.

Avec nos enfants, nous avons très vite adopté le liniment pour les changes : c'est un produit qui nettoie tout en protégeant la peau, parfait pour protéger des érythèmes, beaucoup moins irritant qu'une eau nettoyante ou des lingettes ! La texture grasse du liniment est aussi parfaite pour nourrir les peaux sèches ou pour faire des massages. Et je crois que nombreuses sont les mamans à avoir un jour testé le liniment comme démaquillant : ça marche du feu de dieu et ça ne décape pas la peau !

Nous n'avons plus de couches à changer ici mais le liniment reste un de nos produits chouchou : le démaquillant préféré de madame Castor, utilisé sur un coton lavable, mais aussi un produit très pratique pour débarbouiller les moustaches de chocolat des castors juniors !

mardi 14 mars 2017

Le déodorant maison version baume ou stick


Après plusieurs "fournées" de déodorant solide maison (recette ici), nous testons depuis près d'un mois le déodorant sous forme de baume
En effet, si le déo solide est assez facile à appliquer "au bon temps" car il fond plus facilement au contact de la peau, c'est un peu plus compliqué quand il fait froid (il se tient plus solide...). Nous avons aussi voulu tester la version baume pour pouvoir le placer dans un contenant et ne pas risquer une fonte dans nos affaires au contact d'une source de chaleur.
Les ingrédients - produits basiques dans les placards d'une famille zéro déchet ! - seront les mêmes que pour le déo solide, mais dans des proportions différentes.
 

dimanche 5 mars 2017

Réunir ses voisins autour de la Transition

Nous vous l'expliquions dans le dernier article, nous sommes arrivés à une étape dans la transition de notre famille où nous ressentons l'envie et le besoin de rencontrer d'autres personnes. Nous ne voulons pas agir tous seuls dans notre coin, nous sommes au contraire fort enthousiastes à l'idée de partager ce souhait de faire notre part avec des voisins qui ont les mêmes motivations.

C'est pourquoi nous nous sommes jetés à l'eau : nous avons invité nos voisins à une auberge espagnole sur le thème de la transition ce vendredi 3 mars. 

Pour toucher le plus grand nombre de personnes, nous avons :
- distribué 200 flyers autour de chez nous
- diffusé l'information sur le blog et les réseaux sociaux
- cherché des contacts potentiels sur les pages facebook en rapport avec le quartier
- mis une affiche à notre fenêtre

Nous avions un peu le trac ! Et si personne ne venait ?
Notre objectif ? Réussir à toucher au moins deux personnes. Si deux personnes venaient, c'était gagné !
Avec 7 personnes présentes (sans compter notre propre famille, et malgré 2 désistements), nous pouvons dire que le pari est réussi. 

Pendant deux heures et demi, Manu et moi avons discuté avec Audrey, Thomas, François, Pascale, Jacques, Vincent, et Lucie. Nous avons fait connaissance, c'était passionnant d'écouter finalement ce qui les avait menés chez nous ce soir-là.
Nous nous sommes découvert des centres d'intérêt communs et complémentaires, des envies qui vont dans le même sens. Les voici résumés, ce sera plus parlant qu'un long discours :


Prometteur, n'est-ce pas ?

mardi 21 février 2017

Le castor et le colibri

Malgré les efforts des animaux toujours plus nombreux à s’activer, l’incendie continuait de ravager la forêt. Un castor ayant écouté le colibri décida de faire sa part en construisant un barrage afin de retenir l’eau de la rivière et ainsi inonder les berges pour ralentir la propagation des flammes. Voyant cela, le colibri, à chaque fois qu’il déposait une goutte d’eau pour éteindre le feu prélevait sur un arbre une brindille qu’il remettait au castor. Interloqués par ce nouveau manège, les autres animaux questionnèrent l’oiseau.
"Colibri, pourquoi perds tu ton temps et prends tu autant de risques pour quelques brindilles ? Tu fais déjà ta part, laisse donc faire le castor !"
Le volatile leur répondit alors :
"Plus vite le barrage sera terminé, plus court sera notre voyage pour aller chercher de l’eau. Le peu d’effort que cela me coûte, je le gagnerai au centuple par la suite. Ce n’est qu’en faisant converger nos efforts et nos consciences, ce n’est qu’ensemble, que nous parviendrons à éteindre l’incendie.

Au travers de ce petit récit qui prolonge modestement la légende désormais très connue du colibri, nous souhaitons illustrer un des aspects importants de notre engagement : le faire ensemble.

lundi 20 février 2017

Yaourts maison sans yaourtière

On vous expliquait le mois dernier comment faire des yaourts avec une yaourtière. Mais on avait lu un peu partout qu'on pouvait en faire sans machine, et ça, ça nous trottait sacrément dans la tête, puisqu'on essaie de se simplifier la vie en terme d'appareils électroménagers.

Adeptes de la simplicité, nous avons donc essayé la méthode basique suivante.

Comme pour les yaourts en yaourtière, nous avons fouetté notre litre de lait entier avec un yaourt nature, puis nous avons réparti la préparation dans nos pots.

samedi 18 février 2017

Recette anti-gaspi : le "Pain de chien"


Le "Pain d'chien" comme on dit dans le nord, plus communément appelé "pudding" est une recette INCONTOURNABLE chez la famille castor !

Recette anti-gaspillage par excellence puisqu'elle permet d'utiliser le pain rassi, elle est adorée sous notre toit, aussi bien des enfants que des adultes, et déclinable à l'infini !
Sucré, salé, tout est possible ! Au petit-déjeuner ou au goûter pour le premier, à l'apéro ou en plat du soir avec une petite salade pour le second, je connais deux qui s'en nourriraient bien exclusivement... (et ce ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez!)

Ici, le pudding, on le fait au pifomètre (j'entends Monsieur Castor grogner : paraîtrait que la mère Castor ferait toute sa cuisine au pifomètre, je ne vois ab-so-lu-ment pas de quoi il parle...). Mais comme vous êtes sympas, on va essayer de formaliser un peu tout cela !